La ville d’Afyon - ou, pour lui donner son nom complet, Afyonkarahisar - est reconnue comme l'un des principaux centres thermaux de la Turquie, en raison de ses célèbres sources thermales et de leurs eaux curatives. Elle est également célèbre pour son marbre, qui est sa ressource la plus exportée en Turquie et dans le monde entier.

D'où vient le nom Afyonkarahisar?

Afyon signifie littéralement « pavot à opium ». La ville doit son nom à la culture et au commerce de l'opium très répandue autrefois dans la région, et kara hisar signifie « château noir ». C’est une référence à la forteresse noire séculaire qui domine la ville d’un promontoire de roche volcanique de 200 mètres de hauteur.

Où se situe la ville d’Afyon?

Afyon est située dans une région montagneuse connue pour son agriculture, à mi-chemin de la côte égéenne et de l'arrière-pays anatolien. En raison de sa situation géographique, elle a toujours revêtue une importance stratégique et a en fait le théâtre d’une victoire importante pendant la guerre d’indépendance turque, lorsque, le 30 août 1922, les envahisseurs ont été expulsés du pays lors de la bataille de Dumlupınar.

Afyon - capitale turque des stations thermales

Les sources thermales d’Afyon

La plus connue des sources thermales d’Afyon est celle de Gazlıgöl (littéralement « lac au gaz »), située à environ 22 km du centre-ville. Ses eaux sont riches en gaz et en minéraux tels que le bicarbonate de sodium, le chlorure de sodium, le dioxyde de carbone, le brome et le fluor.

On dit que ses eaux guérissent des maladies diverses telles que les rhumatismes, les problèmes de peau, les troubles digestifs, les problèmes cardio-vasculaires et les maladies des reins et des voies urinaires.

L’histoire des stations thermales locales remonte à 5 000 ans et les bienfaits thérapeutiques des eaux thermales sont toujours recherchés aujourd’hui, avec des visiteurs venant du monde entier. Elles offrent non seulement des remèdes physiques, mais également des bienfaits psychologiques, garantissant un rajeunissement et une relaxation complète.

La plupart des hôtels de la région offrent des installations spa halal-friendly, avec des espaces distinctement réservés aux femmes et aux hommes. Certaines ont des piscines thermales intérieures ou extérieures réservées aux femmes ainsi que des piscines réservées aux hommes. Parmi les autres traitements et thérapies complémentaires figurent les hammams, l'hydrothérapie, l'aromathérapie et les saunas.

HalalBooking propose un large choix d'hôtels bien-être halal-friendly à Afyon et dans les environs, pour tous les goûts et tous les budgets.

Bains de boue d’Afyon

Les traitements thérapeutiques d’Afyon comprennent également des bains de boue. La boue de Sandıklı, située à proximité, serait radioactive. On dit qu'elle guérit les douleurs et aide à éliminer les toxines du corps, améliorant ainsi la circulation, guérissant les rhumatismes et les douleurs articulaires en détendant les muscles. On dit également qu'elle favorise la perte de poids et l’élimination des rides en adoucissant la peau.

Bains turcs à Afyon

L'histoire des bains publics remonte à l'époque romaine. Les Turcs l'ont adopté avec enthousiasme, en particulier après que la région eut adopté l'Islam, l'accent étant mis sur l'importance de la propreté.

Pendant la période ottomane, le bain turc ou le hammam est devenu beaucoup plus qu'un lieu de lavage, établi comme étant au cœur de nombreuses occasions sociales. Il a développé ses propres rituels, non seulement autour du lavage, mais aussi autour des célébrations qui ont eu lieu ici, y compris les préparatifs en vue du mariage, où les futurs époux avaient leurs propres préparations et festivités au hammam.

Même aujourd'hui en Turquie, ce n'est que dans les stations touristiques qu’il y a des bains mixtes. Traditionnellement, les bains turcs sont toujours distinctement séparés pour les femmes et les hommes, situés dans des bâtiments séparés ou disposent des horaires d’accès spécifique aux femmes et aux hommes, avec du personnel respectivement féminin ou masculin.

Les hôtels thermaux d'Afyon disposent pour la plupart de bains turcs traditionnels où vous pourrez apprécier les rituels ancestraux du « kese », qui consiste à frotter la peau avec une étoffe rugueuse pour éliminer la peau morte, et en vous offrant un massage relaxant en mousse « köpük » avec la mousse d'un bloc traditionnel de savon à l'huile d'olive. Vous vous sentirez comme nouveau-né  après votre rituel !

Nourriture halal à Afyon

À l'instar d'autres destinations en Turquie, toute la nourriture servie à Afyon est halal. Il est donc facile de trouver des hôtels exempts d’alcool à Afyon et des restaurants ne servant pas d’alcool. Il y a toutes sortes de délices dans la région. Afyon est particulièrement connue pour son délice turc « lokum » et son « kaymak », crème de buffle coagulé, il y a même un favori local qui combine les deux spécialités : un délice turc avec une couche de crème caillée, saupoudrée de noix de coco desséchée.

Vous pouvez également déguster votre kaymak en version locale sur du pudding au pain, à base de cerises acides, « vineli ekmek tatlısı ». Les boulangers locaux vendent du pain aux graines de pavot fraîchement préparé. La saucisse de bœuf turque épicée « sucuk » est un régal - vous pouvez même déguster un succulent kebab à base de sucuk.

Autres attractions à Afyon

Mosquées historiques à Afyon

L’Ulu Cami d’Afyon est le plus ancien bâtiment de la ville et un bel exemple de mosquée Seljuk. Construit entre 1272 et 1277, il est l’un des plus anciens exemples du genre en Anatolie. Également surnommé « la mosquée des quarante piliers », son plafond en bois d’origine et ses piliers en bois sculptés sont magnifiques.

Afyon abrite également Mevlevihane, la deuxième plus importante loge de Mevlevi après Konya, fondée dans les années 1300 par l’ordre religieux, parfois connu sous le nom de « derviches tourneurs ». Une partie de ce complexe est le Mevlevi (Türbe) Camii. La mosquée a été reconstruite en 1908 sur ordre du sultan Abdül Hamit II. Son mausolée abrite les tombeaux des petits-fils de Mevlana. En face de la mosquée se trouve le musée Mevlevihane qui retrace l'histoire de Mevlevi à Afyon.

La mosquée Imaret Cami est également impressionnante, connue sous le nom de mosquée Gedik Ahmet Pasha, d'après le grand vizir qui en a commandé la construction en 1472. Son magnifique minaret, à carreaux bleus et cannelés, largement restauré en 1795, est typique du style seldjoukide.

La vallée phrygienne d’Afyon

Les Phrygiens ont commencé à s’installer en Anatolie autour de l'année 1200 et à partir du IXe siècle, ils ont dominé la région située entre les rivières Kızılırmak et Sakarya, avec Gordion comme capitale politique et Pessinus comme centre religieux. Bien que le nom « phrygien » ne soit peut-être pas familier, de nombreux mythes associés à cette ancienne civilisation sont bien connus - la légende du nœud gordien, par exemple, ou du roi Midas et son toucher en or. La vallée phrygienne s'étend dans les provinces d’Afyon et d’Eskişehir et Kütahya voisines. La région fait écho à la Cappadoce avec ses étranges formations de roche volcanique. Il existe également des habitations troglodytes similaires à Ayazini Köyü.

La meilleure façon d'explorer la vallée est de suivre le chemin Phrygien, l'un des plus longs itinéraires de randonnée en Turquie, à plus de 500 km. Vous pouvez choisir de marcher ou de louer un vélo.

Parmi les principaux sites phrygiens de la région, on trouve Midas ehri (ville de Midas), située à environ 70 km au nord d’Afyon, dans le village de Yazılıkaya, signifiant littéralement le « rocher avec l’écriture ». Le temple à Mita, datant du 6ème siècle avant Jésus-Christ, est dédié à la déesse Cybèle et constitue une paroi rocheuse sculptée de 17 mètres de haut.

Il y a aussi un monastère et un musée découpés dans le roc. Un temple plus petit se trouve à proximité, à Küçük Yazılıkaya.

Deux des tombes rocheuses monumentales les plus connues portent le nom de Aslantaş (« pierre de lion »), qui mesure 11 mètres de haut et représente deux lions debout sur leurs pattes postérieures, et Yılantaş (« pierre de serpent ») qui, en dépit de son nom, (provenant sans doute de ses parties brisées gisant sur le sol), représente également des lions.

La beauté naturelle d’Afyon

Située au milieu d'une campagne magnifique, entourée de montagnes, Afyon offre de nombreuses attractions naturelles exceptionnelles. Le parc national d'Akdağ abrite des forêts de pins odorants, des ruisseaux et des lacs, sans oublier des grottes et un canyon de 20 km de long. Il existe de nombreux postes d'observation d'où vous pouvez voir des chevaux, des cerfs, des sangliers, des renards et des loups. Le lac Eber (Eber Gölü) est un autre domaine d'une beauté naturelle particulière. Le lever et le coucher du soleil sont les meilleurs moments pour observer les oiseaux sauvages, notamment les pélicans, les cormorans, les hérons et les sternes.

Vous pouvez également faire une excursion en bateau sur le lac pour voir la carpe sauvage et le brochet. Le lac Acı (Acigöl) se trouve à environ 5 km de la ville, à l’abri des collines des monts Söğüt et possède une eau thermale à haute teneur en sulfate. C’est l’un des rares endroits où l’on peut voir des troupeaux de flamants roses tout au long de l’année, ainsi que des aigles, des faucons, des canards, des oies sauvages et des tortues aquatiques. Il y a des tours de guet autour du lac à partir desquelles vous pouvez observer les oiseaux.

Se rendre à Afyon

En raison de son emplacement stratégique, il est relativement facile de se rendre à Afyon en voiture ou en train - les liaisons ferroviaires Izmir-Ankara et Istanbul-Konya s’arrêtent à Afyon. Les aéroports les plus proches sont Kütahya (à environ 60 km) ou Ușak (à environ 102 km), tous deux accessibles par des vols intérieurs d’Istanbul.